Bonjour,

Avec chaque nouvelle mise à jour de la version de l’algorithme de Google ou de l’apparition de nouvelles publications relatives aux travaux des principaux moteurs de recherche , il y a inévitablement une poignée de pessimistes déclarant publiquement que le référencement est sur ​​son lit de mort. Et chaque fois ces allégations se révèlent dénués de fondement, inutiles et, franchement, invraisemblables.

Le SEO est mort : Non ! il ne s’arrête pas à aider à améliorer la position des sites dans le classement organique d’un moteur afin de créer un trafic de recherche de qualité. Il est là pour aider des propriétaires d’entreprises à interagir avec leurs clients.

Non, Le SEO n’est pas mort. Le SEO n’est que le début de la vie.

Au lieu de se concentrer uniquement sur les caprices des algorithmes des moteurs de recherche ou sur des tentatives d’influencer le système de classement, l’optimisation SEO a trouvé une nouvelle vie en fournissant une couverture complète du “paysage numérique”.

Il a commencé et continue à impliquer les médias sociaux, les utilisent comme un outil pour établir des relations et améliorer l’exposition naturelle .

Aujourd’hui le SEO, c’est aussi la conquête d’amis et l’impact progressif sur le reste..

Il convient de noter que, malgré les nouvelles astuces de référencement, il y a peu de changement sur les ancestrales méthodes et pratiques qui ont rendu le SEO si populaire, et qui continuent de maintenir leurs pertinences. Choix de mots clés efficaces dans la préparation du noyau sémantique, optimisation HTML, créer un contenu de qualité unique sur les pages, création de popularité et d’autorité sont toujours essentiels dans la course aux premières positions dans les résultats des moteurs.

La différence aujourd’hui est que le SEO ne va pas s’arrêter à la page cible, mais devra couvrir l’ensemble du « répertoire » du site en identifiant et améliorant le maillage interne.

Obtenir des liens de retour à partir de CP non thématiques ou de forum inapproprié permet toujours d’augmenter artificiellement son classement au début, cependant, ils ne sont pas à prendre en compte sur des perspectives à long terme et attention à la pénalité si les liens viennent de sources douteuses.

Aujourd’hui la plus grande leçon qu’on peut apprendre du SEO c’est qu’il faut abandonner l’adaptation systématique de nos pratiques aux inconstances des algorithmes des moteurs de recherche, on pourrait comparer ça a comprendre comment les feuilles des arbres d’une forêt tombent à terre, c’est inutile et stupide. Cette approche enfantine de l’optimisation SEO conduit au mieux a un léger avantage à court terme et au pire ( et plus probablement) à une sanction et des pertes pour nos clients.

Il faut arrêter l’optimisation pour les moteurs de recherche et faire de l’optimisation pour les utilisateurs.

Le SEO doit devenir plus social, ouvert et amical . Il doit assurer la liaison avec les utilisateurs intéressés , les blogs, Facebook et d’autres ressources sociales, offrant un avantage substantiel en échange d’une approbation authentique.

Le SEO s’est mis au profit de l’échange mutuel : Soyez un « ami » et reconstituer votre « karma bancaire » avant que vous ayez besoin de promouvoir quelque chose. Dans un premier temps, établir des relations avec votre public cible dans votre domaine et acquérir de l’autorité. Ensuite, vous pourrez offrir à cette communauté une proposition de vente unique . Elle sera reçue et évaluée en fonction du niveau de votre réputation dans la communauté . Bref, aujourd’hui , le référencement a appris à se concentrer sur la pensée de « leadership », la propagande sociale, et l’offre axée sur les besoins de la personne.

Bises,

Alexa